Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 10:40

Dimanche 30 octobre 2011 à 16h 30

à l’église de Kérity

RECITAL DE PIANO

 

avec

 Yukiko Sasakura
 Pianiste concertiste japonaise

 

Organisé par

L’Association Paimpolaise des Amis de la Culture (APAC)

avec le concours de la Mairie de Paimpol et du Conseil Général des côtes d’Armor.DSC05058


Au programme :

-              Ludwig van Beethoven:   Sonate pour piano n°14, op 27 n°2

                                                        dite « Au Clair de Lune ».

-            Franz Liszt :                après une lecture de Dante : Fantasia quasi Sonata en ré mineur                                                         extrait des Années de Pèlerinage, Deuxième Année, Italie.

-              Frédéric Chopin :              Nocturne op 9 n°3en si majeur

                                                         Nocturne KK Iva n°16 en ut dièse mineur

                                                         Sonate pour piano n°3 en si mineur op 38


yukiko3

 

 

 

Dimanche 30 octobre 2011, en l’église de Kerity , nous attendait une heureuse surprise.

 

La pianiste japonaise Yukiko Sasakura-Camus nous proposait un programme romantique à souhait. Une technique sans faille liée à une interprétation très musicale, était au service de Beethoven, Liszt et Chopin.

 

Née au Japon, elle vit en France depuis plus de 10 ans. Diplômée du Conservatoire de Tokyo et de la Hochschule der Künste de Berlin, elle a suivi des cours de perfectionnement avec des maîtres japonais et français et entre autres, György Sebök, Claude Helffer et Théodore Paraschivesko.

 

Ce concert était comme une progression dont l’apogée a été la 3 ème sonate en si mineur de Frédéric Chopin.

 

La sonate en ut dièse mineur, dite "au clair de lune", de Ludwig van Beethoven nous a laissé un peu dans l’expectative. Le premier morceau d’un premier concert sur un instrument aux possibilités modestes: la cause d’une certaine gêne de l’interprète au début du concert?

 

Par contre, loin du jeu maniéré de certains interprètes, dans ce 1er mouvement si connu, Yukiko Sasakura a adopté un tempo parfait et donné une interprétation claire rejoignant certaines grandes interprétations.

 

Le brillant du jeu de la pianiste a trouvé toute son ampleur dans les extraits des "Années de Pèlerinage" de Franz Liszt. Ces pièces, si elles sont mal interprétées peuvent susciter l’ennui. La pianiste nous a, au contraire, transporté sans effort dans des espaces musicaux, amples et dynamiques.

 

Des Nocturnes à l’arrivée triomphale de la Sonate si mineur de Frédéric Chopin, nous nous sommes laissés emportés dans un tourbillon musical. La sonate a été magnifiquement interprétée laissant présager une nouvelle carrière prometteuse pour la pianiste-concertiste, Yukiko Sasakura-Camus.

 

                                                                                                                                  P.Y. Level

 

 

La presse était là pour rendre compte du beau succès de ce concert qui attira un nombreux public et pour annoncer une poursuite exceptionnelle de la saison musicale proposée par l'APAC.

 

yukiko4

texteOF

Partager cet article
Repost0

commentaires